Frontier Facebook Frontier twitter
/Your Stories / Alumni / Une petite différence dans ma communauté

Une petite différence dans ma communauté

Mon implication au sein de Collège Frontière a d’abord débuté par un besoin d’aider les autres. Étant aînée d’une grande famille et ayant à l’époque déménagé loin de la résidence familiale, le contact avec les enfants me manquait. L’aide aux devoirs m’a permis de rencontrer des enfants remplis de persévérance malgré leurs difficultés scolaires. J’ai développé mes capacités à écouter, à accompagner, à transmettre des connaissances et évidemment, ma patience. Cette expérience m’aide encore aujourd’hui, lorsque j’aide mes propres enfants à faire leurs devoirs. Plus tard, mon implication au sein de Collège Frontière m’a amenée à donner des formations aux autres bénévoles, à côtoyer des familles récemment immigrées au Québec et à créer des liens professionnels et d’amitié. En plus d’avoir fait une petite différence dans ma communauté, je constate qu’aujourd’hui, l’ouverture d’esprit et l’acceptation de l’autre que j’ai développé pendant mes années à Collègue Frontière me sont encore bénéfiques, au quotidien, dans ma vie personnelle et professionnelle.

Annabelle-Duschesne.jpg
Find a Program

Did You Know ?

In 1920, Jessie Lucas became secretary-treasurer of Frontier College and remained in that position for 43 years. Along with a handful of female Labourer-Teachers, Ms. Lucas was one of the first women hired at the College.

Back to Top